Blogue

Partagez

Aa-+

Le tabac : première cause de maladies cardiovasculaires

Chronique Santé par Dr Martin Juneau, 1 Mars 2013 - 15:00

Angine, anévrisme, obstruction des artères… à lui seul, le tabac est responsable de 50 % de tous les cas de maladies cardiovasculaires. Parmi les saines habitudes de vie que vous pouvez adopter, cesser de fumer est le geste qui a le plus d’impacts positifs sur votre santé.

En cessant de fumer, vous réduisez de 50%
les risques de maladie cardiaque en un an.


Quand vous fumez, des substances toxiques et du monoxyde de carbone sont libérés dans votre corps lors de chaque inhalation. Cela engendre plusieurs réactions néfastes : les artères se resserrent, la fréquence cardiaque accélère, le taux d’oxygène sanguin diminue, la formation de caillots sanguins et le mauvais cholestérol (LDL) augmentent, le bon cholestérol (HDL) diminue, etc.

Les effets positifs de la cessation tabagique sont rapides. On constate des bienfaits dans les heures qui suivent l’arrêt. Un an après avoir éteint la dernière cigarette, un ex-fumeur aura diminué de 50 % ses risques de maladie cardiaque. Quinze ans plus tard, il sera le même qu’une personne n’ayant jamais fumé, étonnant, non ? Alors, quand écraserez-vous pour de bon ?


Une collaboration de Heidi Claveau, infirmière en cessation tabagique

L'Institut de Cardiologie de Montréal n'est en aucun cas responsable du contenu des commentaires publiés. Ces commentaires reflètent les avis et opinions des usagers et non ceux de l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Ajouter un commentaire