Participez à la recherche

Partagez

Aa-+

Études cliniques en cours

Étude en phase III, randomisée, en double insu, contrôlée par placebo, pour évaluer les effets de dalcetrapib sur les risques de maladies cardiovasculaires (CV) dans une population génétiquement définie avec un récent syndrome coronarien aigu (SCA) : l’étude dal-GenE.

Dal-GenE est une étude de phase 3 d'envergure internationale. Elle vise à évaluer la capacité du dalcetrapib à réduire la morbidité et la mortalité cardiovasculaires chez des participants ayant récemment été hospitalisés pour un syndrome coronarien aigu (crise cardiaque ou ischémie) et étant porteurs du variant AA du gène ADCY9.

Chercheur principal : Dr.Jean C. Grégoire 

Date de début de l'étude : 15 mars 2016 

Durée prévue de la participation à l'étude : 2,5 à 5 ans

Nous sommes à la recherche de :

  • Hommes ou femmes ≥ 45 ans;
  • Participants ayant été hospitalisés pour un syndrome coronarien aigu dans les 4 à 12 semaines de l'inclusion de l'étude;
  • Participants étant porteurs du variant AA du gène ADCY9;
  • Participants ne souffrant pas d'insuffisance cardiaque ou de maladie du foie.

Votre participation implique :

Pendant toute la durée de l'étude, les participants devront prendre leurs 2 comprimés de médication à l'étude (dalcetrapib ou placebo) une fois par jour. Ils devront se présenter à la clinique pour une visite de suivi tous les 6 mois pendant une durée approximative de 2,5 à 5 ans. Des échantillons sanguins seront prélevés à la visite de présélection (pour confirmer le critère d’inclusion du profil génétique), à la randomisation, ainsi qu'à la visite de 6 mois.

Si vous désirez de plus amples informations ou si vous êtes intéressé à participer à cette étude, veuillez communiquer avec : 

Colette Morin au 514-376-3330 ext. 3337

Étude d'intervention des effets du tricagrélor sur les résultats de la santé chez les patients atteintes de diabète de type 2 (THEMIS)

Cette étude est réalisée afin de voir si le ticagrélor, médicament approuvé par Santé-Canada, est efficace, comparativement à un placebo, pour prévenir la survenue d’une crise cardiaque, d’un accident vasculaire cérébral (AVC) et/ou le décès d’origine cardiovasculaire chez les patients atteints de diabète de type 2 atteints de maladie coronarienne.

Chercheur : Dr Richard Gallo

  • Date de début de l’étude : 13 juin 2014
  • Durée prévue de la participation à l’étude : 36 mois

Nous sommes à la recherche de :
Patients diabétiques de type 2 avec des antécédents de blocages des artères coronaires, ayant déjà subi ou non des pontages ou une dilatation.

Votre participation implique :
Nous demandons aux participants de se présenter à 3 reprises au Centre de recherche, les premiers 6 mois pour des visites, puis aux 6 mois par la suite pour une période d'environ 36 mois. Vous devrez prendre la médication de l'étude (ticagrelor 90 mg VS placebo) deux fois par jour environ à la même heure pour la durée de l'étude.

Nous vous questionnerons sur votre état de santé en général et sur tout problème, malaise ou des hospitalisations et s’il y a eu des changements dans vos médicaments à chaque visite.Lors des visites au Centre de recherche, votre pouls, votre tension artérielle, votre taille et votre poids seront mesurés. Des échantillons de sang seront prélevés à quelques reprises et un ECG sera effectué lors de la première visite.

Si vous désirez de plus amples informations ou si vous êtes intéressé à participer à cette étude, veuillez communiquer avec :

Coordonnatrices de recherche : Josée Morrissette et Karine Deschênes
Téléphone: 514 376-3330, poste 3934



L'étude BRAIN-AF est une étude menée par des spécialistes de l'Institut de Cardiologie de Montréal en collaboration avec l'entreprise pharmaceutique Bayer ainsi que le Réseau canadien pour la prévention des accidents cérébrovasculaires (C-SPIN). L'étude, qui constitue une première mondiale, porte sur le lien entre la fibrillation auriculaire et le déclin neurocognitif. Cette étude a été annoncée le 19 novembre 2015.

Objectif de l’étude :

L'étude a pour objectif de vérifier l'hypothèse selon laquelle la prise quotidienne d'une faible dose d'anticoagulant (rivaroxaban) se traduirait par une réduction du risque de déclin de la fonction cognitive, des accidents vasculaires-cérébraux ou des accidents ischémiques transitoires chez les patients atteints de fibrillation auriculaire.

Fibrillation auriculaire et déclin cognitif:

Les maladies cardiovasculaires et les maladies cognitives sont deux problèmes qui suscitent un intérêt et une attention particulière ici et ailleurs dans le monde. Plusieurs études suggèrent un lien entre l’ischémie cérébrale silencieuse, un déclin des fonctions cognitives et la fibrillation auriculaire.

L’intérêt de cette recherche réside notamment dans le fait qu’elle contribue plus largement à mieux comprendre les effets des maladies cardiovasculaires sur le déclin des fonctions cognitives et les façons de prévenir ce déclin cognitif, notamment chez les patients plus jeunes. En somme, l’étude vise à voir comment traiter le cœur et aider en même temps le cerveau.

Comment participer à l’étude :

L’équipe de chercheurs de l’Institut de Cardiologie de Montréal est actuellement à la recherche de candidats pour prendre part à l’étude BRAIN-AF.  Vous avez entre 30 et 61 ans, vous souffrez de fibrillation auriculaire et n'avez pas subi d'AVC? Vous pourriez être admissible pour cette étude.

Vous désirez en savoir plus? Visionnez notre conférence virtuelle.  Visionner ICI

Vous désirez participer à l'étude? Communiquez avec nous :

Coordonnatrice de recherche :  Mme Diane David
Téléphone :    514 376-3330 poste 2884 ou 1 844-535-2486
Courriel: diane.david@icm-mhi.org

Que signifie BRAIN-AF?

BRAIN-AF est un  acronyme signifiant Blended Randomized trial of Anticoagulation to prevent Ischemic stroke and Neurocognitive impairment in Atrial Fibrillation.


Étude des effets de la colchicine sur les événements cardiovasculaires (COLCOT)

L’étude clinique COLCOT est une étude de phase 3 d'envergure internationale. Elle vise à évaluer l’impact de la colchicine, un anti-inflammatoire bien connu et utilisé depuis des centaines d’années dans diverses conditions, sur la réduction de la récidive d’événements cardiovasculaires chez des participants ayant récemment souffert d’une crise cardiaque.

Chercheur principal: Dr Philippe L.-L'Allier

Participer à l'étude:

Nous sommes à la recherche de :

  • - Homme ou femmes ≥ 18 ans.
  • - Participants ayant souffert d'une crise cardiaque dans les 30 derniers jours.
  • - Participants n'ayant pas subi de pontage coronarien dans les 3 dernières années.
  • - Participants ne souffrant pas de maladie inflammatoire de l'intestin (maladie de Crohn ou colite ulcéreuse) ou de diarrhée chronique.
  • - Participants ne prenant présentement pas de colchicine pour une autre indication.

Votre participation implique :

Tout au long de l'étude, les participants devront prendre la médication à l'étude (colchicine ou placebo) sous forme de comprimé une fois par jour. De plus, ils devront se présenter au site de recherche 2 fois par année et passer, en alternance avec leurs visites en personne, un entretien téléphonique 2 fois par année.

  • Début de l'étude: 15 octobre 2015
  • Durée prévue de la participation à l'étude: Un minimum de 2 ans

Si vous désirez de plus amples informations ou si vous êtes intéressé à participer à cette étude, veuillez communiquer avec :

Coordonnatrice de recherche :  Mme Patricia Blaise
Téléphone :     514 376-3330, poste 2740

Que signifie COLCOT?

COLCOT est un acronyme signifiant Colchicine Cardiovascular Outcomes Trial.