Blogue

Partagez

Aa-+

Comment la malbouffe nuit-elle à votre cœur ?

Chronique Santé par Dr Martin Juneau, 1 Avril 2013 - 15:00

La malbouffe est souvent associée au fastfood, mais en réalité, elle se retrouve sur nos tables bien plus souvent qu’on le croit. Au sens large, la malbouffe devrait être définie comme un repas contenant de trop grandes quantités de sel, de sucres raffinés et d’acides gras saturés que l’on trouve dans certains aliments comme les viandes rouges, le beurre, le fromage et la crème.

Un seul repas de malbouffe
peut être néfaste pour le cœur.


Plusieurs facteurs de risques et maladies cardiovasculaires dont l’obésité, le diabète, l’hypercholestérolémie et l’hypertension, découlent de l’alimentation nord-américaine abondante en malbouffe. Selon une étude menée en 2012 à l’Institut de Cardiologie de Montréal, un seul repas de malbouffe peut augmenter temporairement les niveaux d’inflammation, endommageant ainsi les artères. La prise successive de tels repas et l’augmentation soutenue des niveaux d’inflammation peuvent mener à l’athérosclérose (dépôt de graisse dans les artères).

La solution ? Adopter une diète méditerranéenne riche en fruits et légumes, fibres, huile d’olive, poissons et légumineuses. L’adhésion à une telle diète diminue les risques d’inflammation et de maladies cardiovasculaires.


Une collaboration de Sébastien Lacroix, M.Sc., doctorant en nutrition

L'Institut de Cardiologie de Montréal n'est en aucun cas responsable du contenu des commentaires publiés. Ces commentaires reflètent les avis et opinions des usagers et non ceux de l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Ajouter un commentaire