4 moyens efficaces pour réussir son arrêt tabagique

Partagez

Aa-+

Habitudes de vie par Heidi Claveau, 23 Janvier 2014 - 13:00

1- Penser aux effets néfastes du tabac

Avant d’entreprendre votre arrêt tabagique, prenez le temps de penser aux effets néfastes du tabac sur vous et à ce que l’arrêt de cette substance va vous apporter. Par cet exercice, vous serez convaincu de l’importance de votre choix.

 

2- Déterminer ce qui n’a pas fonctionné lors de tentatives précédentes

Il est primordial de vous questionner sur ce qui a fonctionné et moins bien fonctionné lors de vos tentatives précédentes. Interrogez-vous sur :

  • Ce qui a déclenché vos envies de fumer
  • Les associations à éviter
  • Vos réactions physiques au sevrage

Souvenez-vous, pour chaque embûche il est possible de mettre en place des stratégies.

 

3- Commencer à préparer le terrain

Faites de votre maison ou de votre voiture des lieux sans fumée. En plus d’assainir votre environnement, plusieurs habitudes et rituels seront déjà éliminés lorsque vous entamerez votre arrêt. D’autres exercices peuvent être effectués, par exemple l’évaluation de votre besoin de fumer avant d’allumer ou encore, repousser de 5, 10 ou 15 minutes la prise d’une cigarette.

 

4- Créer un réseau de soutien de qualité

La qualité de votre réseau de soutien augmentera vos chances de réussite. Que ce soit de la part votre entourage ou d’un programme de soutien, l’important est que vous soyez soutenu pendant les moments difficiles. 

 

Voici quelques ressources mises à votre disposition :

  • La ligne j’Arrête (1-866-527-7383)
  • Le Défi j’arrête j’y gagne (Inscriptions du 1er janvier au 1er  mars 2014)

N’oubliez pas, un suivi individuel ou en groupe peut aussi vous être donné par des professionnels de la santé dans votre CLSC.  Rappelez-vous que les inconvénients liés à un arrêt tabagique sont temporaires, mais que les avantages sont à vie ! 

L'Institut de Cardiologie de Montréal n'est en aucun cas responsable du contenu des commentaires publiés. Ces commentaires reflètent les avis et opinions des usagers et non ceux de l'Institut de Cardiologie de Montréal.

Ajouter un commentaire