Examens et traitements

Partagez

Aa-+

Plastie de la valve mitrale

Objectifs 

L’objectif de la procédure est de réparer la valve mitrale native du patient qui est devenue incompétente. L’incompétence peut être causée par une dégénérescence progressive de la valve du à l’usure ou par une anomalie des tissus dont sont composés les feuillets de la valve. La valve mitrale est une des valves principales du cœur permettant le passage du sang oxygèné de l’oreillette gauche (cavité qui reçoit le sang oxygéné des poumons) vers le ventricule gauche (qui pompe le sang vers l’aorte et tous les organes vitaux du corps). La valve devient incompétente lorsque les feuillets sont incapables de retenir le sang à leur fermeture. Cette incompétence est généralement du à une dégénérescence des feuillets ou à la rupture de cordages retenant le feuillet ou encore au cœur qui a grossi et progressivement déformé la valve empêchant la coaptation des feuillets.

Durée 

La procédure de réparation de la valve mitrale (plastie) est une intervention qui dure de 2 à 3 heures.

Préparation 

L’Institut de Cardiologie de Montréal contacte le patient en attente de chirurgie à la maison afin de planifier une rencontre de pré-admission.  Il est possible que celui-ci ne puisse pas participer a cette rencontre. Dans cette éventualité, il est possible d’accéder à la plupart des informations utiles dans le Guide de préparation a la chirurgie. Toutefois, les patients inquiets à la maison peuvent contacter l’infirmière jumelée au chirurgien au 514 376-3330, poste 4062.

Cette intervention nécessite que le patient soit hospitalisé à l’unité de chirurgie la veille ou qu’il arrive tôt le matin de la l’opération. Les examens requis sont les suivants : analyses sanguines et biochimiques, coronarographie, rayon X pulmonaire, échographie cardiaque et, selon le cas, scan thoracique.

Le jour de la chirurgie :

  • être à jeun a partir de minuit la veille
  • un membre du personnel soignant rase le patient aux endroits requis
  • après rasage, le patient doit se laver avec un savon désinfectant puis revêtir une nouvelle jaquette d’hôpital
  • l’infirmière lui donne ses médicaments habituels en plus de médicaments pour favoriser la détente et lui installe de l’oxygène par une lunette nasale
  • le brancardier le conduit à la salle d’opération où un médecin spécialiste procédera à l’anesthésie

Chirurgie cardiaque : Guide du patient

Déroulement 

L’intervention dure de 2 à 3 heures et nécessite une anesthésie générale et l’usage de la circulation extracorporelle (appareil cœur-poumon artificiel) afin d’arrêter le cœur et permettre la réalisation de la chirurgie. La réparation valvulaire implique généralement qu’un anneau artificiel soit mis en place autour de la valve. Toutefois une anticoagulation prolongée (coumadin) n’est généralement pas requise.

Une fois l’opération terminée, le patient est transféré aux soins intensifs pour un séjour de 24 à 48 heures. Les visites aux soins intensifs sont limitées à une personne pensant 5 minutes le jour de la chirurgie et des 15 premières minutes de chaque heure à partir du lendemain à 11 heures. Après cette période, il est de nouveau transféré à l’unité de chirurgie pour une période de 4 a 5 jours. À l’unité de chirurgie, les visiteurs peuvent visiter leur proche lors des heures normales de prévues.

Suivi et effets secondaires 

Le patient est normalement revu 2 à 3 mois après la chirurgie par son chirurgien et est par la suite suivi pas son médecin de famille ou son cardiologue. Les principaux effets secondaires sont la fatigue et l’essoufflement qui disparaitront progressivement avec l’exercice et le retour aux activités normales. Le retour au travail se fait généralement après 3 mois de convalescence. 

Coordonnées 
Département de chirurgie