Don majeur de 1M$ de la Fondation J. Armand Bombardier

Partagez

Aa-+

30 Janvier 2019

Une étude clinique visant à réduire les risques de crises cardiaques et d’AVC à l’aide d’un médicament peu coûteux extrait d’une plante

La Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal est heureuse d’annoncer la contribution financière de 1 million $ de la Fondation J. Armand Bombardier, qui sera dédiée à l’étude clinique COLCOT, actuellement menée à l’Institut de Cardiologie de Montréal. Cette étude vise la prévention des crises cardiaques, des accidents vasculaires cérébraux (AVC) et des décès grâce au développement d’un médicament accessible et peu coûteux extrait d’une plante.

Une plante qui peut sauver des vies

L’étude clinique COLCOT vise à évaluer les bénéfices de la colchicine utilisée comme médicament anti-inflammatoire pour la prévention des crises cardiaques, des AVC et des décès chez les patients ayant subi récemment une crise cardiaque. Aucun autre projet de ce genre, à l’échelle nationale ou internationale, n’aborde de façon aussi exhaustive cet enjeu crucial chez les patients ayant subi un infarctus récent. Les résultats positifs de cette étude, s’ils s’avèrent, permettront à nouveau à l’Institut de s’illustrer sur le plan de l’excellence, de l’innovation et de la recherche médicale.

COLCOT est un acronyme pour « Colchicine Cardiovascular Outcomes Trial ». La colchicine est un médicament peu coûteux et facilement disponible. Extraite du colchique d’automne, une vivace aux fleurs violacées florissant à l’automne, la colchicine a d’abord été utilisée en médecine pour ses propriétés anti-inflammatoires dans le traitement de la goutte. Au cours des dernières années, des travaux ont toutefois mis en évidence le potentiel de ce médicament dans le traitement des maladies cardiovasculaires provoquées par des processus pro-inflammatoires, principalement chez les patients souffrant de péricardite.

« L’étude clinique COLCOT fera rayonner la métropole, ici comme ailleurs. La réduction des infarctus et des AVC grâce à un médicament accessible et peu coûteux mènerait à une diminution des hospitalisations et à une amélioration de la qualité de vie. Notre fondation est fière de soutenir une étude qui a le potentiel d’avoir un tel impact, et qui réaffirmera la position de l’Institut de Cardiologie de Montréal comme un centre de calibre mondial en cardiologie », affirme Lino A. Saputo, Jr., président du conseil d’administration de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. « Nous nous considérons très chanceux de pouvoir compter sur la Fondation J. Armand Bombardier, qui croit à ce genre de projet de recherche novateur. Nous remercions leur équipe du fond du cœur. »

« Quoi de plus significatif que de soutenir une étude clinique dont l’impact social potentiel est immense! L’innovation sociale, le développement des connaissances médicales et les projets de recherche qui contribuent au bien-être de nos concitoyens sont au cœur de la mission de la Fondation. Par ce don, nous sommes fiers de poursuivre notre partenariat entamé avec la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal il y a déjà 40 ans », révèle Nicole Beaudoin, présidente du conseil d’administration de la Fondation J. Armand Bombardier.

« En plus de tester le rôle de la réduction de l’inflammation après l’infarctus, l’étude COLCOT fait appel à la médecine de précision. Nous visons à identifier à l’avance les patients qui bénéficieraient particulièrement de ce traitement anti-inflammatoire, en utilisant entre autres la pharmacogénomique, soit l’étude des gènes pour comprendre la réponse aux médicaments et optimiser l’efficacité », mentionne le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

À propos de la Fondation J. Armand Bombardier
Fondation privée établie en 1965, la Fondation J. Armand Bombardier soutient le développement des communautés, des organisations et des individus en appuyant des initiatives qui favorisent l’innovation sociale et le renforcement des capacités. Elle est financée par Bombardier Inc, un leader mondial de l’industrie du transport, dont le siège social est situé à Montréal, et contribue à la réalisation de la responsabilité sociale de l’entreprise. Par son œuvre philanthropique à travers le Canada, la Fondation a octroyé près de 150 millions $ en dons à ce jour.

La Fondation est également responsable du financement et des activités du Musée de l'ingéniosité J. Armand Bombardier et du Centre culturel Yvonne L. Bombardier, situés à Valcourt, à travers desquels elle promeut l’éducation à la technologie, la persévérance scolaire ainsi que l'accès aux arts et à la culture. Depuis 2011, elle assure un rôle de premier plan dans la communauté philanthropique du Québec en soutenant le renforcement des capacités d'innovation et de gestion au sein du secteur sans but lucratif grâce à son programme de formation Philagora.

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal
Fondé en 1954 par le Dr Paul David, l’Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels et en prévention. L’Institut de Cardiologie de Montréal figure parmi les trois meilleurs centres de cardiologie au monde. Il s’est doté de la première Direction de la prévention au Canada, d’un centre de génétique cardiovasculaire, et du premier programme d’enseignement par simulation dédié à la cardiologie au Canada. L’Institut est affilié à l’Université de Montréal et compte plus de 2 000 employés, dont 225 médecins membres du CMDP et plus de 80 chercheurs. On y pratique plus de 2 300 interventions chirurgicales chaque année.

À propos de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal
Établie en 1977, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal recueille et administre des fonds pour soutenir la réalisation des projets novateurs et prioritaires de l’Institut, et lutter contre les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité au monde. Ses événements philanthropiques et les contributions de ses donateurs ont permis à ce chef de file en santé cardiovasculaire de devenir le plus important centre de recherche en cardiologie au pays. Depuis sa création, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal a recueilli près de 260 millions de dollars en dons. Ses 27 350 donateurs ont permis de faire des découvertes importantes et de soutenir les spécialistes, professionnels et chercheurs de l’Institut afin d’offrir des soins à la fine pointe de la technologie à des dizaines de milliers de patients du Québec.