Examens et traitements

Partagez

Aa-+

Pontage coronarien

Objectifs 

La chirurgie de revascularisation coronarienne ou « pontage coronarien » est une chirurgie rendue nécessaire lorsque les artères natives du cœur (celles qui nourrissent le cœur) deviennent obstruées par la maladie coronarienne. La chirurgie consiste donc à refaire des nouveaux vaisseaux au cœur que l’on appelle pontages. Ces nouveaux vaisseaux sont fabriqués à partir de segment de veine saphène (veine superficielle de la jambe) ou de l’artère mammaire interne (petite artère qui est située sous le sternum, l’os au milieu de la poitrine). La chirurgie devient nécessaire lorsque le traitement de l’angine de poitrine par angioplastie coronarienne (dilatation par ballon et mise ne place de tuteur coronarien) ou par médicaments n’est plus possible.

Durée 

Le patient est admis la veille ou le matin de l’intervention. Le temps de recouvrement à l’hôpital est de 5 à 7 jours et la convalescence par la suite est d’environ 3 mois. 

Préparation 

L'Institut contacte le patient en attente de chirurgie à la maison afin de planifier une rencontre de pré-admission. Il est possible que celui-ci ne puisse pas participer à cette rencontre. Dans cette éventualité, il est possible d’accéder à la plupart des informations utiles dans le Guide de préparation à la chirurgie. Toutefois, les patients inquiets à la maison peuvent contacter l’infirmière jumelée au chirurgien au 514 376-3330, poste 4062.

Cette intervention nécessite que le patient soit hospitalisé à l’unité de chirurgie la veille ou qu’il arrive tôt le matin de l’opération. Les examens requis sont les suivants : analyses sanguines et biochimiques, coronarographie, rayon X pulmonaire et, selon le cas, échographie cardiaque et scan cardiaque.

Le jour de la chirurgie :

  • être à jeun à partir de minuit la veille
  • un membre du personnel soignant rase le patient aux endroits requis
  • après le rasage, le patient doit se laver avec un savon désinfectant puis revêtir une nouvelle jaquette d’hôpital
  • l’infirmière lui donne ses médicaments habituels en plus de médicaments pour favoriser la détente et lui installe de l’oxygène par une lunette nasale
  • le brancardier le conduit à la salle d’opération où un médecin spécialiste procédera à l’anesthésie

Chirurgie cardiaque : Guide du patient

Déroulement 

Ce type de chirurgie nécessite normalement l’usage de la circulation extracorporelle (appareil cœur-poumon artificiel) afin d’arrêter le cœur et permettre la réalisation de la chirurgie. Il est également possible de faire la chirurgie sans support extracorporel. On appelle ce type de chirurgie, pontages coronariens « à cœur battant ». À l’aide d’instruments spécialisés, le cœur peut être « stabilisé », tout en continuant de battre, pour permettre la confection des pontages.

Une fois l’opération terminée, le patient est transféré aux soins intensifs pour un séjour de 24 à 48 heures. Les visites aux soins intensifs sont limitées à une personne pendant 5 minutes le jour de la chirurgie et des 15 premières minutes de chaque heure à partir du lendemain à 11 heures.

Après cette période, il est de nouveau transféré à l’unité de chirurgie pour une période de 4 à 5 jours. À l’unité de chirurgie, les visiteurs peuvent visiter leur proche lors des heures normales prévues.

Suivi et effets secondaires 

Au cours de la période de convalescence de 3 mois, le patient demeure actif et peut pratiquer ses activités régulières tout en limitant les efforts importants. La mobilisation rapide et l’activité physique quotidienne sont encouragées.

Les principaux effets secondaires sont la faiblesse et la perte d’énergie après la chirurgie qui s’estomperont progressivement par la suite avec le retour aux activités régulières.

Un suivi avec le chirurgien est fait dans un délai de trois mois après la chirurgie. Par la suite, le  cardiologue et le médecin de famille s’assurent du suivi à long terme.

Coordonnées 
Département de chirurgie