Courir au profit de la santé cardiovasculaire

Partagez

Aa-+

29 Mars 2019

Le programme Cours pour le Cœur de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal est de retour pour une 4e édition

La Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal est heureuse d’annoncer le retour du programme Cours pour le Cœur, dont le coup d’envoi sera donné le dimanche 7 avril à l’occasion de la Journée mondiale de la santé. C’est à la course du Tour de l’Horloge que Joannie Rochette, qui agira à nouveau comme porte-parole du programme, courra 5 km, devenant ainsi la première participante 2019 de Cours pour le Cœur.

Pourquoi amasser des fonds pour la santé cardiovasculaire?

Le programme Cours pour le Cœur invite les coureurs et les marcheurs à participer à la course de leur choix pendant l’année et à recueillir des fonds au profit de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal. Dès que la collecte atteint 200 $, la Fondation rembourse les frais d’inscription du participant. C’est donc le parfait programme gagnant-gagnant, et toutes les courses sont admissibles[1]!

En croissance depuis 2016, les participants de Cours pour le Cœur adhérent à ce programme avec la volonté de se dépasser physiquement, et de sensibiliser leurs proches aux maladies cardiovasculaires. Rappelons que celles-ci demeurent la première cause de mortalité dans le monde, et la première cause de mortalité chez les femmes au Canada. Plusieurs patients de l’Institut courent d’ailleurs fièrement pour le cœur encore cette année!

Joannie Rochette de retour comme porte-parole

Pour cette première course de l’année lors de laquelle des participants courront pour le cœur, Joannie Rochette se joint au mouvement et organisera une collecte de fonds pour soutenir la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal.

« La santé cardiovasculaire est primordiale pour moi. Je suis fière de pouvoir faire une différence dans la vie des patients de l’Institut de Cardiologie de Montréal en prenant part à Cours pour le Cœur. J’encourage tous les coureurs du Québec à appuyer la cause et à participer au programme. Pas besoin d’être un athlète pour faire une différence : chaque don permet de faire battre des milliers de cœurs », confie Joannie Rochette.

La santé cardiovasculaire, plus déterminante que jamais pour la Journée mondiale de la santé

Malgré les progrès impressionnants des dernières années en médecine et en science, les maladies vasculaires demeurent un défi important pour le système de santé québécois. ­

En 2015-2016, plus de 730 000 Québécois âgés de 20 ans et plus ont reçu un diagnostic de maladies vasculaires, ce qui représente une prévalence de 11,3 %. Les cardiopathies ischémiques (infarctus, pontage, revascularisation) représentent les principales maladies vasculaires, avec une prévalence de 8 %. Également, plus de 47 000 personnes âgées de 20 ans et plus ont reçu pour la première fois un diagnostic de maladies vasculaire.

La médecine moderne, sans égale pour traiter des événements aigus qui mettent soudainement la vie d’une personne en danger, comme un infarctus, a toutefois une efficacité beaucoup plus limitée face aux maladies chroniques qui se développent insidieusement pendant plusieurs décennies. La seule façon réaliste de diminuer significativement le fardeau des maladies cardiovasculaires est d’empêcher leur développement à la source. Cette prévention est possible : il est maintenant clairement établi qu’environ 80 % de l’ensemble des maladies cardiovasculaires peuvent être évités ou grandement retardés à l’aide de modifications très simples de notre mode de vie : une alimentation riche en végétaux, l’activité physique régulière, une consommation modérée d’alcool et l’absence de tabagisme[2].

Vous souhaitez, vous aussi, courir pour le cœur? Inscrivez-vous dès aujourd’hui à courspourlecoeur.ca et joignez-vous à la communauté Facebook de Cours pour le Cœur composée de plusieurs centaines de passionnés de course : facebook.com/groups/courspourlecoeur.

À propos de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Fondé en 1954 par le Dr Paul David, l’Institut de Cardiologie de Montréal vise constamment les plus hauts standards d’excellence dans le domaine cardiovasculaire par son leadership en recherche clinique et fondamentale, en soins ultraspécialisés, en formation des professionnels et en prévention. L’Institut de Cardiologie de Montréal figure parmi les trois meilleurs centres de cardiologie au monde. Il s’est doté de la première Direction de la prévention au Canada, d’un centre de génétique cardiovasculaire, et du premier programme d’enseignement par simulation dédié à la cardiologie au Canada. L’Institut est affilié à l’Université de Montréal et compte plus de 2 000 employés, dont 225 médecins membres du CMDP et plus de 80 chercheurs. On y pratique plus de 2 300 interventions chirurgicales chaque année.

À propos de la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal

Établie en 1977, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal recueille et administre des fonds pour soutenir la réalisation des projets novateurs et prioritaires de l’Institut, et lutter contre les maladies cardiovasculaires, première cause de mortalité au monde. Ses événements philanthropiques et les contributions de ses donateurs ont permis à ce chef de file en santé cardiovasculaire de devenir le plus important centre de recherche en cardiologie au pays. Depuis sa création, la Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal a recueilli près de 260 millions de dollars en dons. Ses 27 350 donateurs ont permis de faire des découvertes importantes et de soutenir les spécialistes, professionnels et chercheurs de l’Institut afin d’offrir des soins à la fine pointe de la technologie à des dizaines de milliers de patients du Québec.



[1] La Fondation de l’Institut de Cardiologie de Montréal rembourse les frais d’inscription des courses au Canada, à l’exception des courses de plus de 42 km, des triathlons, des ultra marathons, et des défis de 24 heures. Pour plus de détails, consultez la FAQ de Cours pour le Cœur.